Annie Delrieu est propriétaire de trois chalets à Vic sur Cère

1,2, 3...partagez !
  • 38
  •  
  •  
  •  

Annie DelrieuPrésentation du propriétaire

Annie Delrieu est la propriétaire de trois chalets labélisés Gîtes de France installés à Vic-sur-Cère dans l’Enclos des 4 Saisons. Mme Delrieu est une femme dynamique passionnée et engagée pour son département.

Découvrons ensemble son portrait.

Qui êtes-vous ? Quel est votre parcours professionnel ?

Annie Delrieu : J’ai 57 ans, je suis mariée, j’ai deux grands enfants et je suis grand-mère depuis 2 ans. Je suis originaire du Cantal et j’y ai toujours vécu. Mes parents étaient agriculteurs sur le secteur de Vic-sur-Cère.

Concernant mon parcours professionnel, j’ai travaillé à la maison de convalescence de Vic-sur-Cère en tant qu’agent de maitrise pendant 9 ans. Puis j’ai pris un commerce de prêt-à-porter à Vic-sur-Cère que j’ai tenu 17 ans. À 45 ans, j’ai souhaité changer d’activité professionnelle et je me suis lancée dans le tourisme en créant mes trois gîtes.

Aujourd’hui, je m’occupe de mes trois gîtes et je suis également élue au conseil départemental du Cantal.

Je m’investis également dans la vie associative de mon village. Je joue de l’accordéon au sein d’un groupe de musique traditionnelle : la bourrée du Carladès et je suis bénévole à l’association Spectacles en Carladès qui organise de nombreux spectacles et animations tout au long de l’année à Vic-sur-Cère. Je suis fondatrice de l’association ACAMPAR.

 

Comment avez-vous eu l’idée de créer des gîtes ?

Je voulais me lancer dans le tourisme parce que j’aime ma région et mon territoire. J’avais envie d’une activité qui me permette d’accueillir des gens et de faire découvrir Vic-sur-Cère et le Cantal aux touristes. C’est dans mes gènes, j’aime recevoir et partager sur notre belle région.

Mon mari et moi avions un terrain bien placé dans la vallée de la Cère. C’est un terrain dont j’ai hérité de mes parents. Bien que constructible, il servait jusque-là à accueillir des vaches. Situé à seulement 18 km du Lioran et 20 km d’Aurillac, il avait toutes les qualités pour recevoir des gîtes et ainsi permettre une activité touristique.

J’ai donc vendu le magasin et je me suis lancée dans ce projet touristique avec le soutien de mon mari.

Enclos des 4 saisons

 

Comment avez-vous construit votre projet ?

Mon mari et moi avons fait réaliser plusieurs études avant d’opter pour les chalets.

Dans un premier temps, nous avons consulté des architectes qui nous ont proposé des maisons neuves et modernes. Elles étaient simples et fonctionnelles mais n’avaient pas d’identité ; elles manquaient de caractère par rapport aux maisons anciennes que l’on trouve dans le Cantal. Ces maisons ne correspondaient pas à l’image que je m’étais faite pour mes gîtes.

Étant dans une région de montagne, j’étais attiré par le côté chalet pour mes hébergements. Je voulais créer un petit nid chaleureux pour mes futurs locataires.

Mon mari et moi sommes donc allés à la rencontre d’entreprises spécialisées dans la conception de chalets. Après avoir consulté plusieurs d’entre elles et visité différents types de chalets, nous avons opté pour une entreprise du nord de l’Aveyron qui proposait des chalets correspondant à ce que j’avais imaginé pour mes hébergements.

 

Avant d’implanter vos chalets, vous avez dû aménager le terrain. Comment avez-vous procédé ?

À la base, l’Enclos des 4 Saisons qui héberge aujourd’hui mes 3 chalets était un terrain agricole. Il a donc fallu le viabiliser et obtenir un permis de construire auprès de la mairie.

Pour les travaux de viabilisation, nous avons fait appel à des entreprises locales. Elles ont amené l’eau et l’électricité et préparé les emplacements des futurs chalets.

Une fois le terrain prêt, l’entreprise aveyronnaise est venue livrer et installer les chalets. Les chalets sont arrivés en « kit » et montés sur place par la société.

Les gros travaux ont duré 10 mois. Par la suite, nous avons effectué les finitions paysagères sur le terrain et j’ai réalisé et personnalisé la décoration intérieure de chaque chalet.

 

La décoration de vos trois chalets

L’Enclos des 4 saisons se compose de 3 chalets : deux d’entre eux peuvent accueillir 6 personnes et le dernier, aménagé pour l’accueil de personnes à mobilité réduite, accueille 4 personnes.

J’ai apporté une décoration personnalisée à chacun des chalets. Je suis partie de couleurs différentes pour m’inspirer. Ainsi chaque chalet a un style différent.

Le premier, baptisé « Fleur d’anis », possède une ambiance zen : les couleurs sont anisés et marrons pour créer une atmosphère cocooning.

Pour le second, le « Chalet coquelicot » je suis partie du rouge que nous avions choisi pour les meubles de cuisine pour créer une décoration romantique : rouge coquelicot.

Et le dernier, je l’ai nommé « Magnolia » tout simplement parce qu’un magnolia pousse à proximité. Les couleurs que j’ai utilisées sont le marron, le crème et quelques légères notes de rose.

 

L’Enclos des 4 saisons

Les 3 chalets sont situés dans le même enclos. C’est un enclos entièrement clos de 5000 mètres carré que nous avons aménagé pour qu’il soit le plus agréable possible.

Il est situé au calme et offre une vue dégagée sur les pâturages et les montagnes alentour tout en restant à proximité des commerces. Chaque chalet possède un emplacement de stationnement pour que mes locataires puissent garer leur voiture à côté de leur chalet.

Les chalets sont positionnés de façon à ce que chaque chalet conserve son intimité.

Lorsque plusieurs familles différentes louent, c’est l’occasion pour les enfants de jouer ensemble. L’enclos étant grand et clos, les enfants peuvent jouer tranquillement pendant que les parents font connaissance. Cela crée parfois des rapprochements voire des amitiés entre les familles.

L'Enclos des 4 saisons

 

Comment se passe l’accueil de vos locataires ?

J’accueille personnellement mes locataires individuellement. Le jour de leur arrivée, je leur remets un panier d’accueil et je leur donne quelques informations pratiques et touristiques sur le secteur. Ayant trois chalets, je ne peux pas échanger très longtemps avec eux donc je repasse les voir à mi- séjour. Cela me permet d’échanger tranquillement avec eux s’ils le souhaitent.

L’été, si le temps le permet, j’organise un apéritif en cours de séjour ; ce qui permet à chacun de faire connaissance et d’échanger sur les activités qu’ils ont pratiquées, leurs visites… Cet apéritif permet de créer des liens aussi bien avec mes locataires qu’entre eux.

 

Votre maison se trouve à proximité de vos trois chalets. Considérez-vous que c’est un plus ?

C’est évidemment un plus pour moi parce que je suis sur place pour recevoir mes locataires. Notamment lorsqu’ils arrivent assez tard : il m’est arrivé d’accueillir des gens à 22h. Les locataires sont également rassurés de savoir que nous sommes à côté.

L’enclos et notre maison ayant des entrées différentes et complètement opposées, les locataires conservent donc leur parfaite autonomie.

Cette proximité permet aussi de créer plus facilement des liens avec les locataires. Il est arrivé que des locataires montent à la maison pour partager un café avec nous. C’est assez plaisant pour nous et pour les locataires, je pense.

 

Pourquoi avoir choisi Gîtes de France ?

Je souhaitais avoir un label pour la commercialisation de mes gîtes. J’ai choisi Gîtes de France parce que c’est un label de qualité qui rassure et sécurise les personnes qui réservent.

J’ai des clients qui m’ont demandé de leur confirmer que mes chalets étaient labélisés Gîtes de France, car pour eux c’est une garantie.

En plus du label, les Gîtes de France Cantal m’apportent des conseils sur la tarification, l’équipement des chalets… Ils ont une expertise que les propriétaires n’ont pas et apportent des conseils qui sont bons à suivre.

Et je trouve que l’équipe du Cantal est très disponible et professionnelle pour répondre à nos questions.

Vous avez deux chalets en location directe et un chalet en service de réservation. Pourquoi ce choix ?

Au départ c’était pour comparer les deux modes de commercialisation. Je souhaitais conserver la location en direct pour être le premier interlocuteur de mes locataires. J’apprécie d’avoir mes clients au téléphone, j’ai l’impression de les connaître un peu mieux lorsqu’ils arrivent.

Je loue bien en location directe. Cependant, le service de réservation m’apporte des réservations que je n’aurai pas autrement surtout hors saison. Avec le service de réservation, je touche une clientèle qui réserve principalement en ligne par carte bancaire ou des entreprises que je n’aurai pas autrement.

 

Une anecdote

Une fois, j’ai reçu une famille composée d’un couple et de leur petit garçon. Je les ai accueillis au chalet comme à mon habitude puis je les ai laissés profiter de leurs vacances.

Lorsque je suis revenu au chalet à la fin de leur séjour, le petit garçon avait décidé que le chalet était SA maison de vacances. Et lorsqu’il est parti avec ses parents il s’est écrié : « Eh… elle a gardé les clés !!! ». Il ne comprenait pas pourquoi je gardais les clés de SA maison de vacances. Sa réflexion m’a fait plaisir car cela voulait dire que son séjour lui avait plu.

Mon petit-fils de deux ans m’a fait sourire également lorsqu’il a appelé mes chalets les « petites maisons ». C’est assez rare qu’il vienne avec moi aux chalets, mais à chaque fois il les appelle les « petites maisons ».

J’aime beaucoup recevoir des familles avec des enfants. Les enfants ont toujours des petites réflexions aussi amusantes que surprenantes. C’est un vrai plaisir !

 

Une belle histoire à partager

Pour moi, être propriétaire de gîtes est une belle histoire dans sa totalité !

Être propriétaire m’a permis de rencontrer beaucoup de personnes différentes et d’avoir des échanges intéressants avec eux.

De plus, j’ai créé des liens d’amitié forts avec des locataires qui reviennent chaque année. Ce sont trois frères et sœurs originaires de Vic qui se retrouvent tous les ans à l’Enclos des 4 Saisons. En dehors de leurs vacances, nous nous donnons régulièrement des nouvelles par téléphone.

 

Un conseil pour les futurs propriétaires

Pour les personnes qui souhaitent comme moi se lancer dans un projet de gîte, je les invite à bien étudier leur projet et à se faire accompagner par les Gîtes de France.

L’équipe des Gîtes de France du Cantal connait bien le terrain ainsi que les attentes des touristes, elle est donc de bon conseil tout au long du projet. C’est un véritable atout d’avoir toutes les informations possibles avant de débuter un projet.

De plus, le label compte une clientèle d’habitués qui sont fidèles à la marque.

 

Votre gîte dans 20 ans ?

J’espère continuer mon activité d’hôtes Gîtes de France le plus longtemps possible, car c’est une activité qui me plait vraiment. Dans le futur, je pense améliorer mes hébergements au fil du temps et des envies afin de proposer des prestations différentes en fonction des nouvelles attentes des clients.

 


1,2, 3...partagez !
  • 38
  •  
  •  
  •  

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises et attributs HTML suivants :

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.