Monsieur Gervier propriétaire du Grand Gîte de Sainte-Eulalie

Le Grand Gîte de Saint-Eulalie
1,2, 3...partagez !
  •  
  •  
  •  

Monsieur Gervier est le propriétaire du « Grand Gîte » situé dans un écrin de verdure à proximité de Sainte-Eulalie.

Son gîte est un hébergement permettant d’accueillir 56 personnes. C’est donc un gîte de groupe (découvrez le Grand Gîte ici).

Je vous propose de découvrir le portrait de ce propriétaire qui gère son gîte avec passion.

Qui êtes-vous ?

Je suis originaire de la Corrèze dans un village proche de Brive. J’ai une formation d’animation socioculturelle et touristique. J’ai travaillé dans plusieurs structures touristiques en tant qu’animateur puis je suis peu à peu passé responsable de structure touristique.

Cette activité professionnelle m’a emmené un peu partout en France : Charente-Maritime, région PACA, en Auvergne, dans le Limousin ou encore à Paris.

Aujourd’hui, j’habite avec ma famille à proximité du gîte.

 

Comment avez-vous eu l’idée de créer un gîte de groupe ?

C’est lors de mon dernier emploi que j’ai eu le déclic. J’avais été embauché par un comité d’entreprise pour rénover une structure qui leur appartenait puis y développer une activité touristique par la suite pour les salariés du groupe. Durant ce travail, j’ai démarché plusieurs entreprises pour faire les rénovations nécessaires et aussi prévoir les activités lorsque les touristes seraient là. Tout était prêt, mais le comité d’entreprise n’a pas souhaité concrétiser le projet et j’ai été licencié.

La structure était en Auvergne et travailler sur ce projet m’a donné l’envie de me lancer à mon compte pour pouvoir prendre toutes les décisions. J’ai donc commencé à chercher le bien, le lieu qui me permettrait de réaliser ce projet.

Le Grand Gîte au coeur de la nature

Pourquoi le Cantal, pourquoi à Sainte-Eulalie ?

Vu que j’étais en Auvergne à cause de mon ancien emploi, j’ai commencé à chercher autour de moi. Je voulais trouver une belle structure, une maison avec une âme et dans un lieu naturel authentique. J’ai visité beaucoup de grandes maisons un peu partout en Auvergne et je suis tombé sur cette maison. Elle était située à proximité du Massif Central et permettait d’avoir une double saison avec la neige l’hiver et les beaux jours l’été.

J’avais envie de créer quelque chose à mon goût et de développer une ou plusieurs activités par rapport à ce projet initial.

 

La maison de Sainte-Eulalie avait les atouts que je recherchais : la qualité du lieu, des prestations et c’était une maison authentique et traditionnelle. Ces trois points m’ont donné envie de m’y établir. Le bâtiment avait servi d’hôtels-restaurants avant de devenir centre de séminaire. En tant que centre de séminaire, l’hébergement possédait déjà le label Gîtes de France.

Ces deux activités m’ont permis de me projeter dans le projet que j’avais. J’ai donc repris le fonds de commerce de la maison de Sainte-Eulalie il y a 11 ans. Aujourd’hui, je suis le propriétaire de la structure.

Quelles sont les différences entre un gîte et un gîte de groupe ?

La principale différence entre les deux est le nombre de personnes que peut accueillir l’hébergement. Pour les gîtes de groupe, l’accueil va de 15 personnes à 100 personnes et l’hébergement est classé dans la catégorie des établissements recevant du public (ERP) de 5ème catégories.

 

Il existe deux modes de gestion : la gestion libre où les personnes gèrent elles-mêmes leur repas ou la gestion en pension ou demi-pension qui diffère des gîtes familiaux.

Je propose mon hébergement avec la seconde option. Je m’occupe donc des repas pour mes locations.

 

Repas conviviauxQuels sont les moyens que vous avez mis en place ? Par où avez-vous commencé ?

La maison n’avait pas besoin de gros travaux. J’ai surtout travaillé sur la décoration intérieure et la remise au goût du jour du mobilier. J’ai souhaité rendre le gîte cosy pour que les gens s’y sentent bien. J’ai préféré chiner du mobilier plutôt que d’acheter des objets basiques.

J’ai aménagé plusieurs espaces dans le gîte. Ce n’est pas parce que l’on vient en vacances à 50 personnes que l’on n’a pas besoin de se retrouver à 4 ou 5 pour partager une activité. J’ai ainsi créé un espace de travail, un coin lecture, une salle de jeux pour les enfants, un coin cocooning autour de la cheminée, un coin-bar, mais qui ressemble plus à un salon de thé, une salle de cinéma (avec de vrais fauteuils de cinéma que j’ai chiné)…

Tout est fait pour que les gens se sentent bien, dans un esprit repos / vacances. C’est un mix entre moderne et ancien, tout en restant cohérent avec la structure et l’âme de la maison.

J’ai aussi rafraichi et ajouté quelques aménagements extérieurs. Il y avait déjà un terrain de pétanque, un amphithéâtre. J’ai créé un local à tri extérieur qui ressemble à une petite cabane et des transats géants.

Au fur et à mesure des demandes et des besoins de mes locataires, le gîte évolue.

Nous avons aménagé un espace bien-être extérieur sur une terrasse en bois avec bain norvégien chauffé au poêle à bois et un sauna finlandais également chauffé au poêle à bois. C’est un plus pour le gîte.

Nous avons eu des demandes pour des mariages ou de gros rassemblements familiaux de type cousinade. J’ai donc investi dans une cuisine professionnelle avec des équipements me permettant d’assurer des repas jusqu’à 200-250 personnes.

De même pour les animations. J’ai investi dans des équipements vidéo et une sono professionnelle que je peux louer aux clients. Ainsi, ils ont tous le nécessaire sur place.

 

Que vouliez-vous partager avec vos locataires ?

Étant spécialisé en animation, j’ai souhaité proposer aux vacanciers un maximum d’activités sur place. Cela me permet de partager un moment avec eux et aussi de proposer des prestations complémentaires à leur séjour. « Mon gîte se démarque des autres en partie, grâce aux activités que je propose ».

J’ai essayé de proposer des activités variées et de pleine nature. Ainsi, je propose des randonnées à pied ou à vélo avec assistance électrique, des courses et parcours d’orientation et des balades à dos d’ânes.

Les vacanciers apprécient d’avoir des activités directement sur place, à partir du gîte.

Ce qui change pour vous par rapport à un gîte classique

En fait, avoir un gîte de groupe c’est à mi-chemin entre le gîte traditionnel et le petit hôtel. Je peux recevoir jusqu’à 56 personnes dans le gîte, mais lors de mariage et autres manifestations, il peut y avoir jusqu’à 200 personnes lors des repas. Pour pouvoir arriver à gérer autant de personnes, j’ai besoin d’aide. Seul, je n’y arriverai pas ! Chaque année, je me fais accompagner par une petite équipe de saisonniers.

Tenir une gîte de groupe en pension ou demi-pension c’est un travail d’équipe. Et quand on est le gérant, on doit pouvoir tout faire.

Je m’occupe de la cuisine avec une aide de cuisine, je fais les courses, les commandes et c’est moi qui encadre les activités. C’est un rythme assez soutenu, mais j’ai l’avantage d’habiter juste à côté comme çà je peux aller me ressourcer et profiter de ma famille dès que j’ai un moment libre.

Pour arriver à tout faire, il faut avoir un bon sens de l’organisation. Par exemple, en cuisine j’ai fait beaucoup d’essai avant d’arriver à mettre en place une carte. J’ai fait des fiches !

« Faire à manger pour 200 personnes quand on a le matériel n’est pas plus compliqué que de faire à manger pour 20 personnes dans une cuisine normale ».

Outre l’organisation et les services que l’on propose, c’est la clientèle qui est différente. Elle se renouvelle beaucoup. C’est assez rare que des personnes reviennent, mais certains sont devenus de vrais amis.

 

Gîtes de France et vous. Pourquoi avoir choisi le label ?

Pour plusieurs raisons qui ont plus ou moins évolué avec le temps. Il y a 11 ans, la visibilité apportée par Gîtes de France était vraiment importante. Elle l’est toujours, mais aujourd’hui il y a beaucoup plus de concurrence. Cependant, le label transmet toujours les mêmes valeurs de qualité et de confort. Il rassure également les clients qui ont peur des arnaques sur internet.

En tant que propriétaire, ce sont les services proposés par l’agence locale d’Aurillac qui m’ont convaincu de reprendre le label. L’agence est habilitée à classer les grandes structures touristiques. Elle permet également d’obtenir des informations sur des travaux que l’on souhaite entreprendre, d’avoir des conseils en tout genre et un véritable accompagnement. Aujourd’hui c’est vraiment un partenaire important, car je ne sais pas vers qui je pourrai me tourner au niveau local pour avoir les mêmes prestations.

Comment vivez-vous votre activité touristique ?

C’est une activité prenante qui me laisse peu de temps en pleine saison, mais très agréable. Elle me permet de rencontrer plein de personnes différentes et de travailler avec mon équipe de saisonniers.

J’ai la chance de vivre sur place, ce qui me permet de profiter de ma famille et de me ressourcer un peu.

Un autre avantage est d’être son propre patron, je peux m’organiser comme je veux, mais le planning reste assez rempli ! Par exemple, faire les courses pour 50 personnes me prend une demi-journée.

 

Comment voyez-vous votre gîte dans 10-20 ans ?

Jusqu’à aujourd’hui, je m’adapte aux demandes de la clientèle et je vais continuer comme ça. Par exemple, je réfléchis à faire évoluer le gîte pour proposer des chambres doubles plutôt que des dortoirs. C’est une demande grandissante de la clientèle.

Pour le reste, j’ai des inquiétudes concernant le recrutement d’une équipe pour m’assister au gîte et surtout au niveau des nouvelles technologies d’internet. Ce sont des choses que je ne maitrise pas et un avis négatif peut arriver tellement vite et faire tellement de mal sans me laisser la moindre chance de me rattraper. C’est une gestion de l’image que l’on ne peut pas ou peu maitriser.

Le mot de la fin

« Après avoir travaillé pour diverses structures, je suis content d’avoir mon propre gîte pour réaliser les projets que j’imaginais et que j’imagine ».


1,2, 3...partagez !
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.